L'ACTUALITÉ SOUS UN AUTRE ANGLE

Comment perdre du poids ?

0 34

Il existe un excellent moyen de perdre du poids. Ces conseils pour perdre du poids peuvent vous aider à éviter les pièges des régimes et à réussir à le perdre sur le long terme.

Quel est le meilleur régime pour une saine perte de poids ?

Presque tous les livres de régime prétendent détenir tous les secrets pour perdre du poids et le conserver. Certains affirment que manger moins et faire plus d’exercice est la solution, tandis que d’autres soutiennent que manger peu de graisses est la seule solution et qu’il faut éviter les glucides. Alors, que devriez-vous croire ?

La vérité est qu’il n’existe pas d’approche unique pour une perte de poids saine et à long terme. Comme notre corps réagit différemment à différents aliments en fonction de la génétique et d’autres facteurs de santé, ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour vous. Il faudra du temps, de la patience, de l’engagement et quelques essais avec différents repas et régimes pour trouver la stratégie de perte de poids qui vous convient le mieux.

Est-ce qu’Il existe de solution miracle pour perdre du poids ?

Si certaines personnes réagissent bien au comptage des calories ou à d’autres méthodes restrictives de perte de poids, d’autres préfèrent une plus grande flexibilité dans leurs plans de perte de poids. Le simple fait d’éviter les aliments frits ou de limiter les glucides raffinés peut les mettre sur la bonne voie. Ne vous découragez pas si un régime qui a fonctionné pour quelqu’un d’autre ne fonctionne pas pour vous. De même, ne soyez pas trop dur avec vous-même si vous trouvez qu’un régime est trop restrictif pour que vous puissiez le suivre. Enfin, un régime n’est bénéfique que si vous pouvez le suivre sur la durée.

Bien qu’il n’existe pas de solution miracle pour perdre du poids, vous pouvez prendre plusieurs mesures pour développer une relation plus saine avec la nourriture, réduire la suralimentation émotionnelle et maintenir un poids sain.

Quatre stratégies populaires de perte de poids

Stratégies populaires de perte de poids
Stratégies populaires de perte de poids

1.      Réduire les calories

Certains experts pensent que le maintien d’un poids sain se résume à une équation simple : mangez moins de calories que vous n’en dépensez, et vous perdrez du poids. N’est-il pas évident que c’est simple ? Alors, quel est le problème de la perte de poids ?

  • La perte de poids n’est pas un phénomène linéaire dans le temps : Lorsque vous réduisez votre apport calorique, vous pouvez perdre du poids pendant quelques semaines, mais ensuite quelque chose d’étrange se produit. Vous consommez la même quantité de calories qu’auparavant, mais vous perdez moins de poids, voire aucun. En effet, lorsque vous perdez du poids, vous perdez de l’eau et du tissu maigre en plus de la graisse, votre métabolisme ralentit et votre corps subit d’autres modifications. Donc, si vous voulez continuer à perdre du poids chaque semaine, vous devrez réduire votre apport calorique.
  • Une calorie n’est pas toujours une calorie : Consommer 100 calories de sirop de maïs à haute teneur en fructose ou 100 calories de brocoli, par exemple, peut avoir un impact différent sur votre santé. La clé d’une perte de poids à long terme consiste à remplacer les aliments riches en calories mais qui ne rassasient pas (comme les bonbons) par des aliments rassasiants mais pauvres en calories (comme les légumes).
  • Beaucoup d’entre nous ne mangent pas toujours pour satisfaire leur faim : Nous nous tournons également vers la nourriture pour nous réconforter ou pour atténuer le stress, ce qui peut rapidement faire dérailler tout objectif de perte de poids.

2.      Réduire les glucides

Un deuxième point de vue sur la perte de poids considère que le problème réside dans la manière dont le corps stocke les graisses après avoir consommé des glucides, et plus particulièrement dans le rôle de l’hormone insuline. Lorsque vous prenez un repas, les glucides contenus dans les aliments pénètrent dans votre sang sous forme de glucose. Pour que votre taux de glycémie reste stable, votre organisme brûle toujours le glucose avant de brûler les graisses d’un repas.

Comment votre corps consomme et brule le glucide ?

Lorsque vous mangez un repas riche en glucides (comme beaucoup de pâtes, de riz, de pain ou de frites), votre corps libère de l’insuline pour aider à gérer l’afflux de glucose dans votre circulation sanguine. En plus de contrôler la glycémie, l’insuline empêche les cellules adipeuses de libérer des graisses que l’organisme peut brûler comme carburant (car la priorité de l’organisme est de brûler le glucose), et elle crée de nouvelles cellules adipeuses pour stocker ce que l’organisme ne peut pas brûler. En conséquence, vous prenez du poids et votre corps a besoin de plus de carburant à brûler, ce qui vous pousse à trop manger. Comme l’insuline ne peut brûler que les glucides, vous en avez envie, ce qui déclenche un cercle vicieux de suralimentation et de prise de poids. La logique veut que pour perdre du poids, il faut rompre le cycle en mangeant moins de glucides.

La plupart des régimes pauvres en glucides préconisent de remplacer les glucides par des protéines et des graisses, ce qui peut avoir des conséquences à long terme sur la santé. Pour réduire vos risques et limiter votre consommation de graisses saturées, choisissez des viandes maigres, du poisson et des sources de protéines végétariennes, des produits laitiers à faible teneur en matières grasses et une grande quantité de légumes verts à feuilles et non féculents.

3.      Coupez les graisses

C’est le principe de nombreux régimes : si vous ne voulez pas prendre de poids, ne mangez pas de graisses. Les collations, les produits laitiers et les repas préemballés à teneur réduite en matières grasses sont disponibles dans presque toutes les allées des épiceries. Les taux d’obésité ont augmenté en même temps que la popularité de nos options à faible teneur en matières grasses. Alors, pourquoi les régimes pauvres en graisses ne se sont-ils pas avérés plus efficaces pour un plus grand nombre de personnes ?

  1. Toutes les graisses ne sont pas mauvaises : Les graisses saines, également appelées « bonnes » graisses, peuvent vous aider à perdre du poids, à gérer votre humeur et à combattre la fatigue. Les avocats, les amandes, les graines, le lait de soja, le tofu et les poissons gras sont riches en graisses insaturées, qui peuvent vous aider à vous sentir rassasié, tandis qu’un filet d’huile d’olive savoureuse arrosant une assiette de légumes, par exemple, peut faciliter la consommation d’aliments sains et améliorer la qualité globale de votre alimentation.
  2. Nous faisons souvent les mauvais compromis : De nombreuses personnes font l’erreur de remplacer les graisses par du sucre et des glucides raffinés, qui fournissent des calories vides. Pour compenser la perte de saveur, nous mangeons des substituts à faible teneur en matières grasses ou sans matières grasses, mais riches en sucre, au lieu d’un yaourt complet. Nous pouvons aussi remplacer le bacon gras du petit-déjeuner par un muffin ou un beignet, ce qui entraîne un taux de glycémie élevé.

4.      Suivre le régime méditerranéen

Le régime méditerranéen met l’accent sur la consommation de graisses et de glucides sains, ainsi que d’une variété de fruits et légumes frais, de noix, de fruits de mer et d’huile d’olive – avec très peu de viande et de fromage. Le régime méditerranéen, quant à lui, est bien plus qu’une simple alimentation. L’activité physique régulière et les repas en commun sont également des éléments importants.

Quelle que soit la méthode que vous utilisez pour perdre du poids, il est essentiel de rester motivé et d’éviter les pièges courants des régimes, comme les émotions.

Contrôler l’alimentation émotionnelle

Contrôler l'alimentation émotionnelle
Contrôler l’alimentation émotionnelle

Nous ne mangeons pas toujours pour satisfaire notre faim. Lorsque nous sommes stressés ou inquiets, nous avons tendance à chercher du réconfort dans la nourriture, ce qui peut faire dérailler tout régime et entraîner une prise de poids. Mangez-vous lorsque vous avez peur, que vous vous ennuyez ou que vous vous sentez seul ? Après une longue journée, vous détendez-vous en prenant une collation devant la télévision ? Reconnaître vos déclencheurs d’alimentation émotionnelle pourrait faire la différence entre atteindre et échouer à atteindre vos objectifs de perte de poids. Vous êtes : Quand vous mangez, vous êtes :

  • Stressé – Recherchez des moyens plus sains de vous détendre. Le yoga, la méditation ou un bain chaud sont d’excellents choix.
  • Faible niveau d’énergie – Recherchez d’autres remontants en milieu d’après-midi. Faites une promenade dans le quartier, écoutez de la musique entraînante ou faites une petite sieste.
  • Solitude ou ennui – Au lieu de tendre la main vers le réfrigérateur, allez vers les autres. Appelez un ami drôle, emmenez votre chien en promenade, allez à la bibliothèque, au centre commercial ou au parc – partout où il y a des gens.

Mangez plutôt en pleine conscience

Les distractions doivent être évitées pendant le repas : Lorsque vous travaillez, regardez la télévision ou conduisez, essayez de ne pas manger. La frénésie alimentaire est trop facile.

Soyez attentif : Mâchez lentement votre nourriture, en profitant des arômes et des sensations. Si votre esprit s’égare, ramenez-le doucement à votre nourriture et à son goût.

Mélangez les choses : pour se concentrer sur l’expérience alimentaire Utilisez des baguettes au lieu d’une fourchette, ou utilisez votre main non dominante pour tenir vos ustensiles.

Arrêtez de manger avant d’être rassasié : Il faut du temps pour que votre cerveau reçoive le signal que vous en avez eu assez. Ne vous sentez pas obligé de terminer tout ce qui figure sur votre liste de choses à faire.

Diminuez votre consommation de sucreries et de glucides raffinés

Que nous essayions de perdre du poids ou non, la plupart d’entre nous consomment beaucoup trop de sucre et de glucides raffinés, comme le pain blanc, la pâte à pizza, les pâtes, les pâtisseries, la farine blanche, le riz blanc et les céréales sucrées du petit-déjeuner. Cependant, remplacer les glucides raffinés par des glucides complets et éviter les sucreries et les pâtisseries n’est qu’une partie de la solution. Le sucre est présent dans un large éventail d’aliments, notamment les soupes et les légumes en conserve, la sauce pour pâtes, la margarine et de nombreux produits allégés. Étant donné que l’organisme tire tout son sucre du sucre naturellement présent dans les aliments, tout ce sucre supplémentaire n’est qu’un lot de calories vides et de pics de glycémie potentiellement dangereux.

Leave A Reply

Your email address will not be published.