L'ACTUALITÉ SOUS UN AUTRE ANGLE

Home Assistant : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

21

Vous vous lassez de devoir utiliser une application différente pour chacun des nombreux appareils connectés que vous avez dans votre maison ? Vous avez beaucoup d’appareils connectés ? Et si Home Assistant était la réponse et vous permettait de les utiliser tous de manière plus efficace ? Ces dernières années, on a assisté à une augmentation de l’automatisation des maisons et du nombre d’objets connectés. Comme le nombre d’appareils « intelligents » a augmenté, une multitude de solutions plus ou moins propriétaires ont été développées pour gérer, configurer et communiquer avec tous ces objets divers.

Quelle est sa mission principale ?

Nous avons le plaisir de vous présenter Home Assistant, une plateforme à la fois gratuite et open source ; vous pouvez la télécharger et l’installer vous-même, et elle vous donnera un emplacement centralisé à partir duquel vous pourrez gérer et contrôler tous les appareils connectés et automatisés de votre maison. Mieux encore, l’outil permettra à tous vos appareils préférés de parler entre eux et d’interagir de manière indépendante et intelligente.

Imaginez avoir un seul outil qui vous permettrait de faire fonctionner vos ampoules Philips connectées, votre climatisation, votre chaudière, ainsi que votre système d’alarme et vos enceintes connectées, et de faire collaborer tous ces éléments entre eux. C’est exactement ce qu’est la plateforme Home Assistant, et nous allons faire de notre mieux pour vous en donner un aperçu complet dans cet article.

Home Assistant : C’est quoi exactement ?

Python a été utilisé dans le développement de ce logiciel open-source, et l’édition initiale de Home Assistant a été rendue accessible au public en septembre 2013. La mission de Home Assistant est de « réveiller » votre maison tout en vous permettant de garder le contrôle sur vos informations personnelles et vos paramètres de confidentialité, comme le suggère son slogan.

Quels sont les avantages de Home Assistant ?

Le principal avantage de Home Assistant est la taille de sa base d’utilisateurs, qui permet d’intégrer extrêmement rapidement de tout nouveaux produits et des normes industrielles, tout en offrant aux utilisateurs un éventail diversifié d’options quant à la façon dont ces appareils pourraient être intégrés. Au moment de la rédaction de cet article, il existe au moins 1700 intégrations différentes parmi lesquelles choisir. Chaque intégration fait référence à une marque ou une catégorie d’appareil différente qui est compatible avec Home Assistant et peut être intégrée à celui-ci de manière standard.

Lorsque nous parlons d’intégration, nous voulons dire que dès qu’un appareil ou une catégorie de produits est compatible avec Home Assistant, vous pourrez l’utiliser dans l’outil de manière transparente et, dans une certaine mesure, de la même manière que vous l’utiliseriez avec l’application officielle fournie par le fabricant. Par conséquent, les ampoules Philips Hue, ainsi que les gadgets Nest et les climatiseurs Daikin, pour ne citer qu’eux, sont tous capables d’être gérés.

Quel est le but du développement d’une telle solution ?

Quel-est-l-objectif-de-Home-Assistant
Quel est l’objectif de Home Assistant ?

Évidemment, le but d’une telle solution n’est pas de simplement imiter la façon dont les outils et programmes officiels effectuent leurs tâches. Dans un premier temps, le but est de gérer plus facilement tous ces appareils en les regroupant sous une seule interface. Toutefois, l’objectif premier est d’amener ces appareils à coopérer les uns avec les autres.

Par exemple, nous pouvons imaginer une maison équipée d’un climatiseur adapté, d’ampoules d’Ikea, d’enceintes de Nest Home et, pourquoi pas, de volets électriques de Somfy. Lorsque le propriétaire de la maison arrive chez lui après le travail, Home Assistant pourra déterminer ces informations grâce aux capacités de géolocalisation de son téléphone. Cela aura pour effet d’allumer le climatiseur, les lumières, puis de lancer la radio dans le salon tout en ouvrant les volets, qui étaient restés fermés pendant la journée.

La configuration de l’assistant domestique étant très polyvalente, tous ces gadgets, qui n’étaient pas nécessairement conçus pour fonctionner ensemble, deviennent capables de le faire. Les possibilités sont presque illimitées grâce à l’adaptabilité de la configuration du Home Assistant. Nous reviendrons sur ce sujet un peu plus loin, avec des exemples précis de ce que l’on peut accomplir avec Home Assistant.

Que me faut-il pour utiliser Home Assistant ?

L’acquisition d’un mini-ordinateur Raspberry Pi est l’étape qui vous permettra de démarrer le plus rapidement et le plus facilement avec Home Assistant. Il est recommandé d’utiliser la version 3 de ce dernier en modèle B ou B+. Les images d’installation sont facilement accessibles pour ces appareils, et il est possible de mettre en place votre installation en quelques minutes seulement, sans avoir besoin de matériel supplémentaire.

Quelles sont les autres méthodes pour installer Home Assistant ?

Il est également possible d’installer Home Assistant dans un environnement virtualisé, tel que celui fourni par VirtualBox. De cette manière, vous pourrez tester l’outil en peu de temps afin de vous familiariser avec son fonctionnement, puis vous pourrez procéder à une installation « réelle » sur un dispositif spécialement conçu à cet effet. Docker est un outil supplémentaire qui peut être utilisé pour faciliter l’installation de Home Assistant sur n’importe quel système informatique.

Il ne vous reste plus qu’à vous armer de patience et, bien sûr, de gadgets compatibles avec Home Assistant pour commencer. Le plus efficace est d’examiner la liste des intégrations fournies par la solution pour déterminer si les appareils que vous utilisez peuvent être utilisés avec elle. Ensuite, pour que tout fonctionne correctement, il suffit de combiner les composants et de commencer à examiner plus en profondeur les paramètres de Home Assistant.

Si vous souhaitez aller plus loin, nous vous suggérons d’étudier certaines des normes de communication actuellement largement établies, telles que ZigBee (utilisée par les ampoules Philips Hue) et Z-Wave. Grâce à ces dernières, vous pouvez augmenter le champ des options disponibles pour votre installation en vous donnant la possibilité d’utiliser un grand nombre de modules facilement accessibles. Parmi ces modules, citons les détecteurs de mouvement, les détecteurs d’ouverture, les capteurs d’ambiance et les relais électriques.

Dans tous les cas, nous vous conseillons vivement de tester la solution avec les appareils dont vous disposez actuellement dans votre maison afin de déterminer si Home Assistant est en mesure de répondre à vos besoins. Home Assistant a été amélioré pour que tout le monde puisse l’utiliser sans aucune expérience préalable. Pour pouvoir mettre en place des automatismes étendus, vous devrez cependant inévitablement apporter des modifications aux fichiers de configuration manuellement.

Comments are closed.