L'ACTUALITÉ SOUS UN AUTRE ANGLE

Quel est le rôle de la reine des abeilles dans une colonie ?

18

La reine des abeilles est le cœur battant de la ruche. Elle est la mère des autres membres de la colonie et la colle qui la maintient ensemble. Sans reine, la ruche meurt et les abeilles se dispersent.

Mais qu’est-ce qui rend la reine unique ? Elle est choisie avant sa naissance, et son stade larvaire, comme la royauté humaine, est traité avec une cellule d’œuf unique et un régime spécial. Lorsque la reine atteint la maturité, elle s’accouple plusieurs fois avant de retourner à la ruche pour y pondre des œufs pour le reste de sa vie.

Voici un aperçu du membre le plus intriguant de votre colonie :

Le cas particulier de la reine des abeilles

La vie d’une reine des abeilles commence par une cellule d’œuf suspendue verticalement, communément appelée « coupe de la reine ». Les abeilles ouvrières construisent ces cellules lorsque la reine précédente s’affaiblit ou lorsque la colonie devient trop grande pour la ruche et est sur le point d’essaimer. Elles construisent normalement de nombreuses cellules royales, chacune contenant un œuf pondu par la reine existante. Si la reine précédente meurt ou quitte la ruche de manière inattendue, les ouvrières trouvent un nouvel œuf ou une jeune larve et le placent dans une cellule royale.

Le régime royal : C’est quoi ?

Lorsque les œufs des cellules royales éclosent, les larves reçoivent un régime alimentaire spécialisé jusqu’à ce qu’elles atteignent l’âge adulte. Elles sont d’abord nourries de gelée royale, une substance produite par les glandes des abeilles nourricières. Bien que toutes les abeilles larvaires soient nourries de gelée royale, les futures reines sont nourries en grande quantité, ce qui entraîne le développement de leur structure corporelle unique et de leurs ovaires. Au cours des deux derniers jours du stade larvaire, les reines sont également nourries de miel, qui contient des hormones contribuant au développement du corps.

L’instinct du tueur

Les larves de la reine sortent de leur loge après 6 à 8 jours de croissance et se livrent à un combat à mort – un comportement pas vraiment digne d’une reine ! La première larve à émerger va souvent assassiner la reine précédente, éventrer les autres cellules royales et piquer les larves à l’intérieur jusqu’à ce qu’elles meurent. Lorsqu’elle s’envole pour s’accoupler plus tard, elle peut avoir à combattre d’autres reines qui ont survécu ou émergé d’autres ruches.

La reine des abeilles prend son envol

Une semaine après avoir été libérée de son confinement, la nouvelle reine effectue le premier de ses nombreux « vols nuptiaux ». Elle vole dans les airs, attirant les faux-bourdons (abeilles mâles) des colonies voisines. En vol, elle s’accouple avec 10 à 20 de ces faux-bourdons. La plupart des faux-bourdons ne s’accouplent pas et retournent à la ruche, où ils meurent au bout de quelques mois.

La reine des abeilles prend son envol
La reine des abeilles prend son envol

Reproduction des abeilles

L’accouplement des abeilles n’est pas exactement un processus romantique. Pendant l’acte, l’endophallus (organe sexuel) de l’abeille mâle pénètre la reine. Lorsqu’il se retire, l’endophallus se détache de son corps, déchirant son abdomen. En conséquence, le faux-bourdon meurt peu après l’accouplement. Après deux ou trois vols nuptiaux, la reine possède environ 6 millions de spermatozoïdes stockés dans des organes spéciaux appelés oviductes. Ceux-ci sont utilisés pour fertiliser tous ses œufs.

La ponte des œufs pour toujours

Après quelques vols nuptiaux, la reine retourne à la ruche et y reste pour le reste de sa vie, sauf si la colonie devient trop importante pour qu’elle puisse s’échapper avec un essaim. Pendant son séjour dans la ruche, la reine consomme de la gelée royale et du miel et passe la majeure partie de son temps à pondre des œufs. Une reine en bonne santé pond de 1000 à 1500 œufs par jour, soit un total de 200 000 œufs par an. Les abeilles ouvrières nourrissent régulièrement la reine, éliminent ses déchets et distribuent ses hormones dans toute la ruche pour empêcher le développement des cellules royales.

La reine contrôle la population de la ruche en pondant des œufs femelles fécondés ou des œufs mâles non fécondés. Les petites femelles qui émergent sont des abeilles ouvrières, qui récoltent le miel et assurent le bon fonctionnement de la ruche, tandis que les grands mâles sont des faux-bourdons.

Quel est e cycle de vie d’une reine des abeilles ?

Une reine des abeilles peut vivre de deux à cinq ans. Si la colonie devient trop importante pendant cette période, elle peut partir avec environ la moitié de la population pour trouver une nouvelle ruche. Si elle ne le fait pas, elle commencera à se détériorer et à pondre moins d’œufs.

Lorsque les abeilles ouvrières détectent des signes de fragilité de la reine, elles construisent immédiatement de nouvelles cupules royales, et le cycle recommence. Si la reine est accidentellement détruite par un apiculteur ou par une maladie, la ruche restera en désordre jusqu’à ce que les ouvrières puissent élever une nouvelle reine.

L’importance de l’existence de la reine

La vie d’une reine des abeilles n’est pas glamour, mais elle est nécessaire à la santé et au bien-être de la ruche. C’est pourquoi il est essentiel de contrôler régulièrement votre reine et, si nécessaire, de la remplacer si votre colonie est incapable de le faire par elle-même.

Comments are closed.