L'ACTUALITÉ SOUS UN AUTRE ANGLE

Les critères à vérifier pour l’achat d’un vélo d’occasion

17

La forte sensibilisation sur la mobilité durable a conduit la société moderne à se tourner vers des moyens de locomotion plus écologiques. Les vélos électriques s’inscrivent ainsi dans la tendance. Pourtant, au lieu d’investir dans le neuf, qui représente un investissement conséquent, il est préférable d’opter pour le marché de la seconde main. Outre le prix attractif, un VAE d’occasion génère d’autres avantages considérables. Cependant, pour vous assurer de faire le bon achat, vous devez vérifier quelques critères avant de passer à la caisse.

Savoir où acheter votre VAE d’occasion

Avant d’entreprendre la recherche d’un VAE d’occasion, vous devez définir le type de vélo selon vos besoins. Si les VTT électriques sont parfaits pour les randonnées, les vélos électriques de ville sont adaptés pour les déplacements urbains. Vous cherchez un compromis entre ces deux options ? Laissez-vous tenter par un Vtc électrique occasion pour son côté polyvalent. Une fois que vous vous êtes décidé sur le modèle à acheter, il vous suffit ensuite de déterminer où vous le procurer.

Diverses solutions sont possibles pour acheter un VAE d’occasion. Une des options les plus avantageuses est de vous orienter vers un professionnel en vélo de seconde main. Avec ce type de revendeur, vous avez l’assurance d’acquérir un vélo électrique parfaitement fonctionnel. En effet, tous les articles proposés jouissent d’une vérification approfondie avant d’être mis en vente. Si nécessaire, le professionnel procède à des réparations et des changements de pièces pour éviter tout risque de dysfonctionnement sur leur deux-roues reconditionné.

À côté des enseignes expertes en reconditionnement de vélo électrique, vous pouvez vous tourner vers les plateformes de petites annonces de vélo d’occasion. Sinon, il y a l’achat auprès d’un particulier.

Inspecter le cadre

À moins que vous achetiez votre vélo de seconde main auprès d’un spécialiste, vous devez être attentif sur l’état général du VTC auprès des autres revendeurs. L’un des points à inspecter en premier : le cadre du vélo. Repérez les dégâts au niveau de la peinture et des soudures. Si vous constatez des éraflures, cela veut dire que le VAE a été utilisé intensément. Par conséquent, son état d’usure est plus avancé. Si vous ne remarquez pas des défauts visibles, vous pouvez en déduire que le vélo a été bien entretenu.

Par la suite, vous devez vérifier que le capot du moteur ainsi que la batterie sont parfaitement immobilisés dans le cadre. Assurez-vous qu’ils ne présentent pas des signes d’usure. Si vous remarquez d’éventuelles fissures ou de déformation sur la partie externe du moteur ou du boîtier, il est préférable de suspendre l’opération.

Considérer l’état des freins

Les freins du VTC sont des éléments cruciaux qui contribuent à votre sécurité. Il est donc judicieux de bien les vérifier avant de procéder à l’achat. Commencez par vérifier rapidement les étriers pour déterminer l’épaisseur des plaquettes. Dans le cas où le VTC est équipé de freins à disque, assurez-vous que ceux-ci soient lisses. Poursuivez la vérification des freins par un test. Vérifiez qu’à chaque freinage effectué, le VAE ne produit pas des grincements et encore moins des vibrations. Assurez-vous que le vélo propose un freinage progressif et efficace. Après les freins, vérifiez si les roues tournent avec fluidité et ne sont pas voilées. Pour cela, il suffit que vous installiez un serre-câbles sur le contour de la base de la chaîne.

Évaluer la capacité de la batterie

Comme la batterie est l’une des pièces maîtresses d’un VAE, il est indispensable d’évaluer son état avant l’achat. Ce composant est avant tout un indicateur de la durée de vie de votre futur VTC. En général, les VAE modernes bénéficient de 700 cycles de charge complète en moyenne. Ce qui leur permet d’avoir une bonne capacité durant au moins 6 ans.

Plus la batterie dispose de nombre de cycles de charge conséquents, plus la durée de vie restante du VAE sera longue. Par la même occasion, il offre une bonne autonomie. Pour déterminer l’état de la batterie d’un VAE, il suffit de la diagnostiquer auprès d’un vélociste agréé.

Cependant, il se peut que vous soyez séduit par un vélo pourvu d’une batterie d’origine déjà usée. Dans ce cas de figure, informez-vous sur le prix d’une batterie neuve. Puis, basez vos arguments sur cette défaillance lors de la négociation pour faire baisser le prix final du VTC.

Vérifier le moteur

Après la batterie, vous devez inspecter le moteur du vélo électrique et vous assurer qu’il soit fonctionnel. Ceci étant pour prévenir des mauvaises surprises après l’achat. Au préalable, vérifiez minutieusement que le moteur ne cache pas une fuite de graisse et ne présente pas de jeu. Ensuite, assurez-vous qu’il s’agit bien du moteur d’origine. Pour cela, vous pouvez lire la fiche constructeur sur laquelle vous pourrez également voir la puissance du moteur. Celle-ci garantit les vitesses et le niveau d’assistance offerts par le deux-roues.

Par ailleurs, il est nécessaire de miser sur un moteur d’une marque réputée. Et pour cause, vous n’aurez aucun mal à trouver des pièces de rechange et un réparateur agréé, en cas de nécessité d’une remise en état. Enfin, n’hésitez pas à vérifier les kilomètres parcourus par le VAE afin de vous permettre d’avoir une idée sur l’état du moteur.

Comments are closed.